Roubaix, une lumière

Thierry Jarrige
Event date 18 déc '19 18:00 - 20:00
Emplacement de l'événement Salle d'animation de la médiathèque • Complexe Paul Eyriac, Besseges, 30160, France
0 commentaire
0
676 vues

Un jeune policier catholique, Louis, qui cherche à faire ses preuves malgré les doutes qui l'assaillent, arrive au commissariat central de Roubaix, dirigé par Daoud, homme au tempérament calme. D'origine nord-africaine, Daoud a grandi dans cette ville qu'il connaît parfaitement, mais il a perdu tout contact avec ses proches, y compris un neveu emprisonné qui refuse de le voir.

Les affaires se succèdent. Daoud entend ainsi un homme qui accuse des apprentis djihadistes de l'avoir attaqué, mais comprend tout de suite que l'homme ment afin, probablement, d'obtenir le paiement d'une assurance. Il confie à un policier une enquête sur un viol commis dans le métro. Il retrouvera par lui-même une jeune mineure qui a quitté ses parents, l'écoutera et réussira à la convaincre de les revoir au moins une fois. Enfin une passion pour les chevaux rapproche le commissaire et le jeune policier Louis.

Le jour de Noël, Louis se rend sur les lieux d'un incendie survenu dans une courée. Il interroge les voisines, Claude et Marie, deux jeunes femmes vivant ensemble, qui refusent de parler dans un premier temps, par peur des représailles. Finalement elles viennent au commissariat et disent reconnaître deux jeunes gens sur des photographies. L'enquête ne donne toutefois rien : les jeunes gens en accusent un autre, mais tous ont des alibis.

Le cadavre d'une vieille dame, étranglée sur son lit, est retrouvé sur les lieux. Allant sur les lieux avec Louis, le commissaire Daoud comprend vite que les auteurs sont probablement les deux voisines.

Claude montre au commissaire des objets volés par Marie chez la vieille dame tout en niant être allée dans la maison. Plus tard au commissariat, Daoud obtient peu à peu des aveux de Marie, qui explique que le meurtre a été conçu par Claude et exécuté en commun, le motif étant de voler ce qui pouvait l'être dans la maison de la vieille dame. Claude admet progressivement d'avoir participé au vol, puis au meurtre, mais en cherchant autant que possible à limiter sa responsabilité en profitant de la domination psychologique qu'elle exerce sur Marie, qui est amoureuse d'elle. Une reconstitution sur les lieux du crime permet toutefois d'achever de démonter ses arguments. Les jeunes femmes sont envoyées toutes deux en prison.

De Arnaud Desplechin, avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier.

44.292304, 4.0931288398467