Forêt en danger !

Groupe flexible 3 membres
Courriel:

ZAD de Besseges

Forêt en danger ! Notre poumon vert menacé !

La forêt communale de Besseges (108 Ha) est une
foret jeune qui a poussé sur les blessures infligées
à nos collines par l’extraction minière. Une
grande biodiversité est en train de s’y épanouir,
notamment sur le crassier, avec des espèces rares
de faune et de flore.
L’ONF (Office National des Forêts) a présenté en
2017 un plan de gestion sur 20 ans à la mairie, où il est clairement stipulé
que les travaux de coupes ne prendront pas en compte les espèces
protégées, pourtant nombreuses sur notre territoire, ni la survie d’autres
espèces communes. Ceci bafoue les objectifs de la charte du Parc National
des Cévennes à laquelle la commune a adhéré. Or personne, ni le maire, ni
les adjoints ni les conseillers municipaux n’ont lu ce document, qui a été
adopté et signé à l’aveugle et à l’arrache en fin de séance. Personne n’a
donc eu connaissance de la dévastation qui frappera directement notre
environnement et notre cadre de vie, avec disparition animales et végétales,
des saignées béantes en pleine pente favorisant l’érosion, des traversées
d’engins énormes et polluants sur nos routes et nos pistes, qui emporteront
nos arbres pour les cramer dans des usines à biomasse très décriées pour
leur absurdité énergétique et écologique. Sans compter l’effondrement des
ruisseaux couverts qui provoquera des vagues géantes se déversant sur la
ville lors des épisodes cévenols. L’enjeu climatique y est complètement
ignoré. Or, n’oublions pas que la chlorophylle des feuilles absorbe le CO2
produit par nos chauffages et libère l’oxygène que nous respirons.ZAD de Besseges
Nous ne pouvons accepter le déni de démocratie qui consiste à laisser carte
blanche à une technostructure soumise à la rentabilité et au profit, qui ne
s’embarrasse ni d’écologie, ni des riverains et habitants. Nous voulons que
la population soit informée et qu’un débat public se tienne avant tout vote
concernant notre avenir. Nous voulons des garanties sur la préservation de
la biodiversité de notre forêt et nous voulons pouvoir nous réapproprier ses
usages.
Nous voulons la protection des libellules uniques qui patrouillent sur notre
territoire, des oiseaux forestiers et de lisières encore abondants, des
chauves-souris, des lichens sur nos vieux arbres, des plantes et fleurs
sauvages, de nos fossiles carbonifères.
Nous voulons protéger et valoriser notre patrimoine néolithique et
moyenâgeux, ainsi que les vestiges industriels miniers.
Nous pouvons proposer d’autres pratiques que la coupe rase et des ballets
incessants de monstres mécaniques. Des alternatives existent : gestion
forestière douce, débardage à filin ou à cheval, AMAP bois, etc....Nous
voulons que nos initiatives citoyennes soient prises en compte : école en
forêt (crucial en temps de pandémie), circuits pédestres, randonnées
paysagères, formations à la connaissance des plantes sauvages comestibles
et médicinales, affouage écologique, histoire locale guidée, et nous
voulons pouvoir décider quoi faire de nos arbres.
C’est pourquoi nous demandons à la mairie un moratoire immédiat sur
l’exploitation de la forêt communale de Besseges par l’ONF et
l’organisation d’un débat public.
* Zone A Défendre.

Group Tags